Trouver un prestataire
Retour à la liste
Publié le

Le team building à l’heure de la Covid : des idées pour fédérer ses équipes en toute sécurité

nantes-saint-nazaire-news-article-819628fa-3610-49ea-91cf-7f493b888890-2917720546.jpg

A l’heure où de nombreuses entreprises sont contraintes de faire travailler leurs collaborateurs à distance, fédérer les équipes est plus que jamais primordial, mais peut aussi sembler plus délicat à organiser du fait des gestes barrières. Parce qu’ils savent faire preuve d’inventivité et d’adaptabilité, les professionnels du team building et de l’incentive fourmillent de propositions inventives pour permettre l’organisation de moments fédérateurs et conviviaux en toute sécurité. Illustration avec trois acteurs du réseau MICE de Nantes et Saint-Nazaire.

C’est pour répondre à des entreprises en mal de cohésion lors du premier confinement que Zen Organisation a développé un concept de team building à distance. Moins d’un an après, cet acteur majeur du team building dans le Grand Ouest a plus de 400 team buildings en visioconférence à son actif. Parmi ses produits phares, le Visio Escape, qui reprend les codes de l’escape game pour proposer des énigmes à résoudre en équipe. Animées par un « game master », « ces sessions d’une heure s’adressent idéalement à des groupes de 3 à 6 participants, avec la possibilité d’organiser plusieurs sessions simultanément », explique Nicolas Guillermou, dirigeant fondateur de Zen Organisation. En janvier dernier, Zen Organisation a ainsi organisé 30 sessions simultanées pour un groupe de 180 collaborateurs. Après un premier « Visio Escape » sur le thème du télétravailleur, l’entreprise sort un nouveau scénario autour de l’univers d’Arsène Lupin. Autre animation plébiscitée par les entreprises, le « Visio Burger Party », inspiré d’une célèbre émission télévisée, qui fait s’affronter des équipes de 30 à 40 personnes autour d’un quizz fantaisiste. « Un programme animation d’1h30 avec son et lumière digne d’un véritable plateau TV grâce aux moyens développé en régie » commente Nicolas Guillermou. En ce moment, « nous sommes sur une moyenne de 10 à 15 animations à distance par semaine ». Des visio proposées aussi pour la plupart en anglais.

Quizz et escape game, des team building à distance plébiscités

« Nous avons hâte d’organiser à nouveau des team building en présentiel mais nous sommes convaincus que l’offre à distance a un bel avenir devant elle, avec des versions hybrides qui vont se développer ». Pas question pour autant de délaisser son offre habituelle d’animations avec des équipes physiquement présentes. Zen Organisation a ainsi développé avec cinq autres agences (en France, en Belgique et au Luxembourg), un label « Evénement respectant les gestes barrières » afin de rassurer les clients. « Outre les gestes barrières qui nous semblent évidents aujourd’hui, il s’agit d’adapter nos offres pour qu’elles soient le plus sûres possibles. Cela passe par la mise en quarantaine des objets, le dépistage des animateurs, ou la suppression de certaines briques difficilement compatibles avec le contexte. Nous avons ainsi supprimé le tir à la corde de notre challenge Robinson, pourtant en extérieur ».

Quizz et escape game

 

La cohésion d'équipe sur fond de bol d'air et de retour aux sources

Se dépayser près de chez soi : c’est ce que propose l’agence événementielle Cravate et Sandalettes avec son concept de micro-aventures (photo de une). Ici, pas de jeu ni de compétition mais un bol d’air sur fond de retour aux sources. Des programmes clés en main sur un ou deux jours, voire à la demi-journée, idéalement pour des groupes de 20 personnes. La micro-aventure « Amour, Loire et beauté » emmène ainsi les participants en train depuis Nantes jusqu’à Thouaré-sur-Loire, à une dizaine de kilomètres, où ils enfourcheront leurs vélos direction Champtoceaux. Une partie du retour en kayak permettra de profiter d’une vue inédite du fleuve et de ses abords, avec pause goûter sur des plages accessibles uniquement depuis l’eau. Un repas sous une tente berbère au milieu des vignes pourra clore en beauté cette aventure. Envie d’air marin ? direction la côte de Jade à moins d’une heure de Nantes, à pied sur le sentier des douaniers, à vélo dans les marais ou à cheval sur la plage, avec la découverte d’une pêcherie. « Nos micro-aventures sont l’occasion d’aller à la rencontre de ceux qui font l’identité du territoire » commente Cécile Nicolet-Carteyron. Le parcours autour de la Sèvre sera ainsi l’occasion de visiter un domaine viticole avec dégustation à la clé. Développé lors du premier confinement par Cravate et Sandalettes, « ce concept de micro-aventure corporate correspond bien aux attentes du moment, il permet aux équipes de se retrouver et de partager des expériences en toute sécurité d’un point de vue sanitaire, avec un axe environnemental fort puisque la proximité et les modes de déplacements doux sont privilégiés ». A côté des offres à moins d’une heure de Nantes, l’agence a décliné ses micro-aventures dans d’autres lieux propices comme l’Ile d’Yeu, le Mont-Saint-Michel ou encore le golfe du Morbihan.

Retour aux sources

 

C’est aussi sur le plein air et les nombreuses possibilités offertes par l’environnement de la région nantaise que mise l’équipe d’Optimum Communication. En complément de son offre de team building traditionnelle (chasse au trésor, olympiades, rallyes…), l’agence événementielle a développé des activités sur terre ou en mer pour permettre à des groupes de 10 à 30 personnes de partager des moments dans un cadre inédit. Dernier produit au catalogue, le parcours en trottinette électrique tout-terrain, qui propose plusieurs itinéraires de deux heures au départ de Guérande, en direction de la mer vers la presqu’île de Pen Bron, ou dans les terres au cœur des marais salants. En autonomie, le groupe se guide par un GPS installé sur une des trottinettes. En chemin, les participants seront invités à faire une halte de dégustation d’huitres. 

parcours marais salants

 

De l’autre côté de la presqu’île, à Saint-Brévin-les-Pins, grands espaces et sensations intenses attendent les groupes de 15 à 40 personnes pour une pratique encadrée du char à voile. Les amateurs d’embruns pourront aussi renforcer la cohésion d’équipe lors de sorties en catamaran ou de séances de pêche en mer. « En tant que professionnels, nous savons nous adapter aux contraintes et toutes nos activités de team building sont compatibles avec la situation sanitaire » affirme Benoît Le Leslé, dirigeant fondateur d’Optimum. « Mais avec le contexte et l’arrivée des beaux jours, nous recevons une forte demande pour ces animations en extérieur ». Des offres qui ont récemment séduit des entreprises aussi diverses qu’un groupe industriel spécialisé dans le chauffage, un concessionnaire automobile ou encore un groupe de conseil en ressources humaines.   

Newsletter

Trouvez l'inspiration chaque mois en découvrant les actus, temps forts, portraits, interviews...

 

* champ obligatoire