Trouver un prestataire
Retour à la liste
Publié le

Le Parc des expositions, centre de vaccination XXL : « une étape nécessaire pour la reprise » (Frédéric Jouët, directeur général d’Exponantes)

nantes-saint-nazaire-news-article-6b12450a-5de4-4acc-a778-9a06f23e25ca-8901452083.jpg

Depuis lundi 6 avril, le Parc des expositions accueille l’un des grands centres de vaccination dédiés à la lutte contre la Covid-19. Piloté par les équipes de la Ville de Nantes et de Nantes Métropole, à la demande de la préfecture de Loire-Atlantique et de l’ARS, le centre de vaccination de La Beaujoire a vocation à accueillir jusqu’à 2000 personnes par jour, au moins jusqu’à la mi-août. Pour Frédéric Jouët, directeur général d’Exponantes, cette opération d’envergure permet d’entrevoir des jours meilleurs.

Comment s’est passée la mise en place du centre de vaccination ?

Exponantes répondait aux conditions nécessaires pour cette opération d’envergure : de grands espaces pour accueillir entre 500 et 2000 personnes par jour, l’accessibilité par les transports en commun et une grande capacité de parkings. Le centre s’est monté très rapidement, avec le pilotage efficace de la Ville de Nantes et Nantes Métropole et grâce à une coopération active entre les équipes : les agents de la collectivité, France Evénements Services et une petite équipe d’Exponantes qui veille au bon fonctionnement du site (flux, bâtiment, accès…). 

A quoi ressemble Le Parc des expositions en ce moment ?

Le Grand Palais, qui accueille le centre de vaccination, a pris des allures de camp militaire, avec des salles d’attente, des salles de vaccination, de post-vaccination, de stockage et de préparation du vaccin, un espace pour la restauration et le repos des personnels. C’est assez impressionnant à voir ! A partir de mai, ce sont potentiellement 2000 personnes qui viendront se faire vacciner chaque jour, et ce jusqu’au 15 août. Nous avons accessoirement dû ré-organiser nos espaces pour permettre en même temps l’accueil d’un concours administratif avec 3000 candidats, en évitant que les flux ne se croisent.

Le centre des expositions converti en un centre de vaccination, qu’est-ce que cela représente à vos yeux ?

Après un an de fermeture, cela fait du bien de voir du monde ! Le 6 avril, jour de l’ouverture du centre, nous aurions dû inaugurer la 88e édition de la Foire de Nantes. C’est donc avec un léger pincement au cœur et en même temps beaucoup d’espoir que nous avons ouvert le centre : permettre la vaccination du plus grand nombre, c’est un peu la lumière au bout du tunnel. Il faut en passer par là pour sortir de la crise, c’est une étape nécessaire et nous sommes plutôt fiers de pouvoir mettre Le Parc à disposition d’une action « humanitaire » de cette ampleur. C’est grâce à cela que nous pourrons à nouveau reprendre l’activité économique et en particulier l’activité événementielle !

Quel est l’horizon du Parc une fois la campagne de vaccination passée ?

Le 15 août, nous entamerons le montage de la Foire de Nantes, qui doit se dérouler du 28 août au 5 septembre : notre premier événement depuis un an et demi ! Après quoi nous enchaînerons si tout va bien les nombreux événements reportés au second semestre : Digital Change, Serbotel, Inspiration maison et Habitat Déco, Art to Play… Et si le centre de vaccination doit perdurer au-delà du 15 août, nous nous organiserons ! Nous avons appris à être prudents dans nos prévisions et à nous adapter à des circonstances inédites.




Newsletter

Trouvez l'inspiration chaque mois en découvrant les actus, temps forts, portraits, interviews...

 

* champ obligatoire